Valiha Rasolo
Ostéopathe D.O. à Marseille 8ème
Valiha Rasolo
Ostéopathe D.O. à Marseille 8ème

Une séance d'ostéopathie pour votre nourrisson

La naissance est un phénomène physiologique que le corps de la mère et celui du nouveau-né sont prédisposés à vivre. Cependant, la naissance représente une étape délicate, pour le nouveau-né, qu’une consultation préventive chez un ostéopathe permettra de franchir en douceur.

Troubles liés au positionnement du bébé dans le ventre

Dans le ventre de leur mère, certains bébés sont mal positionnés ou se retrouvent un peu à l’étroit en fin de grossesse: Ceci peut s’expliquer par une certaine position du placenta, une forme particulière de l’utérus, une grossesse multiple, la présence de fibromes ou encore,  celle de troubles ayant perturbés la biomécanique du bassin de la future maman (suite à un alitement prolongé par exemple).

-> On pourra observer à la naissance des déformations sans gravités des pieds du nouveau-né (pied métatarsus varus, pied talus, pied talus valgus), une mâchoire un peu comprimée empêchant le bébé de téter correctement, un œil un peu plus fermé que l’autre...

 

Le torticolis congénital est un mauvais positionnement de la tête du bébé : Elle se retrouve maintenue dans une position d’inclinaison et de rotation opposée. Le torticolis est souvent lié à un trouble de posture ou à une contracture musculaire (celle du muscle sterno-cléido-mastoïdien). Une visite chez le pédiatre est nécessaire pour écarter les formes pathologiques plus sévères.

-> La consultation chez un ostéopathe est fortement recommandée pour éviter l’apparition d’un petit méplat au niveau du crâne (plagiocéphalie). Votre bébé pourra aussi bénéficier, en complément, d’une rééducation chez un kinésithérapeute.

L’ostéopathie apportera son aide pour détendre les structures ayant été quelque peu comprimées pendant la grossesse et ainsi, assurer une croissance de votre tout-petit harmonieuse et sans contrainte.

 

Les petites déformations de crâne chez les nourrissons

D’autre part, à la naissance, le bébé a un crâne non ossifié, très malléable. Cette souplesse, lui permet de se déformer et de se modeler à la forme du bassin de la mère afin de faciliter le passage. Le crâne du nourrisson, est lors de l’expulsion, soumis à d’importantes contraintes, ce qui lui donne souvent une forme étonnamment allongée à la naissance!

-> Le travail ostéopathique permettra un retour plus rapide à la normale et évitera que l’équilibre crânien demeure perturbé trop longtemps.

Ce travail s’avère d’autant plus indispensable en cas d’utilisation d’outils à la naissance (forceps, ventouse..), d’un crâne resté bloqué dans le bassin lors de l’accouchement, d’une naissance prématurée (dans ce cas, le crâne étant moins mature, il aura besoin d’un peu d’aide pour se remettre des contraintes liées à l’expulsion).

Les troubles digestifs, de sommeil et d’humeur chez le nouveau-né

C’est le système nerveux autonome qui régule  dans notre organisme toutes les fonctions inconscientes: Les fonctions de défense et de relation (assurées par l’orthosympathique) et celles de nutrition et de régénération (assurées par le parasympathique).

A la naissance, le manque de souplesse de la base du crâne, de la colonne et du bassin pourront se manifester par des troubles de l’alimentation, du sommeil ou de l’humeur : bébé ayant du mal à prendre le sein et à “téter”, majoration des angoisses du soir, bébé agité qui a du mal à trouver le sommeil, qui se réveille fréquemment…

-> Le rôle de l’ostéopathe sera de détendre les tissus de la colonne, support de ce système autonome. Le travail est extrêmement doux, principalement tissulaire pour respecter les zones de croissance et d’ossification chez le nourrisson.

Chez le nouveau-né, il est conseillé de consulter un ostéopathe en prévention après la naissance ou en cas d’apparition de troubles fonctionnels suivants:

  • asymétrie du crâne ou du visage (crâne ovale, un œil plus fermé, un nez froncé, une oreille plus haute ou plus en avant…)
  • asymétrie des mouvements (dans les rotations de tête et dans le déploiement des membres par exemple)
  • troubles du sommeil (difficulté d’endormissement, réveils très fréquents …)
  • cris et pleurs quasi-permanents, impossibilité à trouver le calme et l’apaisement.
  • troubles de la déglutition ou de la succion, difficulté à prendre le sein.
  • troubles ORL à répétitions (otites, sinusites, pharyngites..)
  • troubles pulmonaires à répétitions (bronchites ou trachéites)
  • troubles digestifs et maux de ventre (régurgitations fonctionnelles, colique du nourrisson, une difficulté à s’adapter aux changements de lait) .

La consultation chez un ostéopathe, doit être précédée d’une visite chez votre médecin/pédiatre pour vérifier l’absence de gravité des troubles observés chez votre nourrisson.

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.